Mon étoile

Mon étoile
Ophélie

mardi 7 juin 2011

LA couverture

J'ai perdu LA couverture rose.  Celle avec des petites fées dessus...celle qui te suit depuis ta naissance...celle qui sent Toi...celle que je voulais garder après ton départ.  Je l'ai perdu.  J'ai cherché partout...sans succès.  J'ai l'impression de t'avoir perdu un peu en même temps...je sais que c'est idiot.  Ce n'est qu'une couverture...mais c'est LA couverture, c'est la TIENNE.  Mon cœur ne cesse de pleurer cette perte, je suis vraiment sincèrement triste.  C'est comme si une partie de toi s'était envolée avec les fées...c'est comme si la perte de cette doudou marquait la fin d'un chapitre.  J'ai encore fait des appels pour la retrouver : " quelqu’un l'a peut-être vue, trouvée belle et l'a conservée ", m'a-t-on répondu....NON !! Il m'est inconcevable d'imaginer une autre petite fille avec TA couverture.  Pas celle-là.  Pas la TIENNE.
Est-ce qu'elle te manque ta doudou ma belle ? (...) Tu dois me trouver bien superficielle avec ma crisette pour un morceau de tissus, aussi doux soit-il.  Tu as bien raison.  Ma tête me dit que tu as raison, que ce n'est pas ce qui est important, que tu es avec moi et que les souvenirs ne se forgent pas dans un objet mais dans le coeur.  Mais que veux-tu, mon coeur n'écoute pas toujours ma tête !  
Je sais que je vais devoir passer par dessus ce "léger" détail, mais je souhaite tellement la voir réapparaître soudainement à sa place auprès de toi.  En attendant je serai bien obligé de prendre sa place et de t'enlacer doucement, afin que ce soit moi qui soit imprégné de ton odeur.  Il me sera ainsi impossible de perdre ce souvenir puisque je ne peux me perdre moi-même !

3 commentaires:

  1. Geneviève Le Guédard8 juin 2011 à 07:07

    Bonjour Stéphanie ! Je te lis chaque fois avec beaucoup d'intérêt et d'émotion. Vous êtes très présents dans mes pensées depuis que ma mère m'a appris le diagnostic de votre petit trésor. Et ce matin, je suis triste avec toi de la perte de cette couverture. Je suis le genre de personne à accorder de l'importance à un objet parce qu'il me rappelle un évènement ou une personne importante. (à cause de cela, je jette peu alors il me faudra un jour une chambre à souvenirs !!)
    Je souhaite de tout coeur qu'elle "réapparaisse" et que vous puissiez toutes deux vous y blottir à nouveau. Pour ce qui est de son odeur, elle est gravée dans ta mémoire et comme tu dis, elle y restera à jamais.
    Merci de nous partager un peu de ta vie et de la vie de la belle Ophélie. Je ne l'ai pas rencontrée en personne mais j'ai l'impression de la connaître et de te connaître un peu mieux aussi et je ressens beaucoup d'affection pour vous. Je suis heureuse pour mon cousin d'avoir rencontré une femme aussi formidable, et je n'oublie pas le beau Jacob !
    Que cette force et ce courage vous accompagne jour après jou¸r
    Amitiés
    Geneviève

    RépondreSupprimer
  2. Salut Stéphanie, j'ai une petite phrase magique qui m'a toujours aidé lorsque je perds quelque chose:

    Dans l'ordre universel des choses, il y a une place pour chaque chose et chaque chose à sa place.... Cette chose m'appartient donc, elle me revient.

    C'est enfantin mais ça marche pour nous !!!! De mon côté, je suis assez douée pour mettre des choses dans le panier de la poussette, la refermer et la mettre dans l'auto et oublier la dite chose jusqu'à la prochaine utilisation...

    P.S. je sais que ça ne sera pas pareille mais la personne qui te l'a offerte pourrait p-ê te dire ou elle l'a prise.... j'irais même jusqu'à publier un avis de recherche dans le journal de ton coin dans la catégorie ''objet perdu''

    Je prie fort pour qu'elle te revienne
    xxx

    Isabelle Fournier

    RépondreSupprimer