Mon étoile

Mon étoile
Ophélie

jeudi 2 juin 2011

Confession : j'ai peur

Je m'emballe.  Ma tête tourbillonne.  Des idées se bousculent malgré mes tentatives de m'auto-résonner.  Je me répète que c'est inutile de brasser ces idées noires, que le temps n'est pas venu de penser à ça et que de toute façon ça n'arrivera jamais, mais c'est plus fort que moi : J'AI PEUR D'OUBLIER OPHÉLIE !  J'ai peur d'oublier la texture de sa peau, le son de sa respiration, son odeur, les traits de son visage, la douceur de ses cheveux...j'ai peur d'oublier les sourires spontanés et ses petits pieds recroquevillés, ses charmantes oreilles toutes petites et ses menues menottes presque toujours fermées.  J'ai peur d'oublier la sensation de son petit (c'est relatif) corps contre le mien, sa chaleur, ses mouvements, la façon qu'elle a de se frotter la joue contre la nôtre.  C'est plus fort que moi, j'ai peur tout simplement.  

Ce matin j'ai réalisé que même si j'ai une quantité incroyable de photos, je n'avais presque pas de vidéo d'Ophélie.  C'est donc la caméra-vidéo à la main que nous avons, Jacob et moi, captés quelques instants de bonheur avec notre cocotte d'amour.


Puis en y réfléchissant, j'ai réalisé que ce moment partagé à immortaliser une image est plus important que l'image elle-même.  En fait, il me faudrait des caméras photos et vidéos partout dans la maison pour capter ces petits instants de bonheur.  L'idée est intéressante, mais je crois que je vais devoir l'écarter et me fier à ma mémoire...ouf.  Ma mémoire n'est plus aussi fringante qu'elle l'a déjà été.  Est-ce la trentaine, les grossesses, les nuits blanches ou les inquiétudes accumulées ? Peu importe, le résultat est là : mon cerveau est fatigué !  Heureusement que mon cœur est toujours prêt à prendre la relève...c'est avec mon cœur que je vais tenter d'emmagasiner le plus de souvenirs possibles : je vais expérimenter la mémoire émotionnelle.  

La peur d'oublier est encore présente et je sais qu'elle le sera toujours, je vais tenter de vivre avec, puisque ça semble être mon destin.  Pour le moment j'ai la chance d'avoir Ophélie tout contre moi et de prendre le temps de l'aimer chaque jour comme si c'était le dernier.  J'ai la chance d'avoir un cœur à capacité illimitée (hérité de mes parents) et je compte bien l'utiliser.  J'accumule des souvenirs, le plus possible, ainsi même lorsque j'en aurai oublié quelques uns, il en restera des tonnes en réserve !
 
C'est donc la tête un peu allégée, les yeux un peu mouillés, la caméra à la main et le cœur à la bonne place que je vais de ce pas profiter de la vie. 

10 commentaires:

  1. Comment oublier tout l'amour vécu au jour le jour. Bien sûr les détails s'estompent mais l'essentiel demeure. On parlera ensemble de ce petit moment ou de l'autre événement vécu et notre mémoire collective fera resurgir de beaux sentiments. On se rappellera l'essentiel...

    RépondreSupprimer
  2. Une maman ne peut oublier. Une maman reste une maman pour la vie. Une maman aura toujours une petite pensée pour une partie d'elle qui a vu le jour. Une maman n'est pas parfaite, mais elle n'oublie certainement pas. IMPOSSIBLE!!! Mais une maman se sent souvent coupable à l'idée d'oublier, mais je sais que tous les gens dans ton entourage t'aideront à ne pas oublier. Il y aura des moments pour pleurer, des moments pour rire et des moments pour pensée. La belle Ophélie laissera une trace dans ta mémoire à jamais. Tu es une maman extraordinaire Stéphanie et tu ne l'oublieras pas.

    Merci de me faire entrer dans ton univers.

    Tes textes sont merveilleusement bien écrits et j'ai toujours hâte au suivant.

    Je savais que tu étais une personne formaidable, amis je découvre une femme avec une force incroyable. Tu déplaçerais des montagnes si tu le pouvais.

    Une ancienne collègue.
    Annie xxx

    RépondreSupprimer
  3. Steph tu me fais pleurer... mon coeur est avec vous. Gros bisous a Jacob et Ophélie.

    RépondreSupprimer
  4. Les souvenirs sont encrés dans le cœur... tu ne pourras les oublier. Ton amour perdura dans le temps ! Nous non plus on n'oubliera pas parce que Ophélie a changé nos vies, alors pour vous c'est assuré que c'est de l'éternel indélébile !
    Kathia qui a bien hâte de vous voir et qui vous embrasse très fort !

    RépondreSupprimer
  5. Quel beau texte, tu m'as fait pleurer....
    J'admire ton courage et te force. Ophélie et Jacob sont chanceux d'avoir une maman aussi merveilleuse que toi.
    Ysa xxx

    RépondreSupprimer
  6. Quel beau témoignage d'amour... et une belle façon avec ton fils de créer des souvenirs qui dureront.

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ce blog chère maman. Tu me fais aimer un peu plus mes enfants dans les moments où j'aurais envie de les égorger hihihi. Cette nuit ma belle Noélie de 10 semaines s'est réveillé en pleurant ( 4ieme nuit difficile en ligne ) mais je l'ai regardé si différement après avoir lu ton blog...tu n'écris pas pour rien crois-moi. Je les regarde différement mes filles. Je les aime encore plus et je vois la chance qu'on a d'avoir la santé. Ce que vous vivez doit être l'épreuve la plus difficile que des parents puissent vivre sur terre mais je suis convaincue que le passage d'Ophélie dans vos vie vous transformeront positivement à tout jamais. Profitez d'elle à fond. Vous avez une malchance d'avoir un enfant malade mais une chance de le savoir, malheureusement c'est dans des moments difficiles que l'on voit la vraie saveur de la vie. Goûtez-y à fond, embrassez-la sans vous arrêter. Et ne t'inquiète pas, tu ne pourras jamais l'oublier.

    RépondreSupprimer
  8. Profite de chaque moment mais j'ai envie de te dire: ne désespère pas. Une amie dont la fillette handicapée a été un réel défi pour les neurologues qui ont annoncé plusieurs fois sa fin a aujourd'hui presque huit ans.

    Ton sentiment est légitime, rien de pire que l'incertitude, mais Ophélie a sa place.

    RépondreSupprimer
  9. Tu m'a fait pleurée à chaude larme....je pleure JAMAIS pourtant mais impossible cette fois-ci! Je pense très souvent à votre petite famille, je prie pour vous, Ophélie et Jacob on beaucoup de chance d'être tombé sur des parents comme vous. Je ne te connais pas beaucoup, et encore moins David mais pour les peu de fois qu'on c'est vue et la façon dont je te lis... ca saute aux yeux, vous êtes formidables. xxxxxx je vous envoye un tat d'amour, mais quelle femme incroyable tu es!!!
    Karyne (blondinette 26)

    RépondreSupprimer
  10. Je viens de découvrir ton site sur le profil de ma grande amie Suzanne. Les mots me manquent pour te dire à quel point je te trouve courageuse de vivre ta vie comme tu le fais. Oui je sais que tu as beaucoup d'amour pour ta petite Ophélie, Jacob et David mais parfois ce n'est pas suffisant il faut être habité d'une certaine paix intérieure qui nous amène jusqu'à la sérénité et toi tu en es l'exemple.

    Je tiens à te dire aussi qu'il est impossible que tu oublies ton cher petit ange, elle sera toujours là mais avec le temps tu apprendras à en parler avec moins de larmes car le temps cicatrise les plus grandes épreuces de la vie.

    Je ne sais pas si tu as lu le livre, Le Shack, je te le conseille il est fameux.

    Je vous embrasse et je vous envoie de l'énergie positive. xxxx

    RépondreSupprimer