Mon étoile

Mon étoile
Ophélie

lundi 20 juin 2011

Comment ça va ?

Comment va Ophélie ? (...) Je ne sais pas trop quoi répondre à cette question.  Bien ? On peut dire qu'elle va mieux qu'elle allait il y a quelques semaines, mais moins bien que les semaines précédentes.  Elle n'est pas en souffrance.  Elle boit et mange sans trop de difficulté ces jours-ci et je crois bien qu'on a trouvé le bon médicament pour aider ses intestins.  Elle va...bien.  Par contre il y a ce nouveau petit cri qui nous déchire le cœur.  Un petit cri étouffé, comme si elle avait une extinction de voix...alors que l'on a jamais entendu le son de sa jolie voix (elle ne peut être que jolie).  David et moi on la sait inconfortable...a-t-elle mal ou tente-t-elle simplement de nous communiquer quelque chose d'une façon un peu maladroite?.  Hier soir nous avons tenté le tempra...je crois que ça l'a aidé à s’apaiser, la seconde partie de la nuit elle a semblé être dans un beau sommeil (ou le mien était trop profond).  Ce matin c'est avec ce petit cri qu'elle m'a réveillé...j'aurais préféré le cadran de David (cadran de David = ancien modèle agressant du type BIP BIP BIP qui doit réveiller tous les voisins de la rue).  On voit qu'elle est plus agitée ces temps-ci, tant le jour que la nuit...elle gigote, gémie, pleurniche et ce petit cri...je déteste ce petit cri, mais en même temps c'est la première fois qu'on entend sa voix.  Devrais-je me réjouir (un peu) de cette nouveauté ?  En fait c'est une bonne chose qu'elle soit en mesure d'exprimer ce qu'elle ressent, même si c'est de l'inconfort.  Je préfère avoir cet indice vocale que de la savoir souffrir en silence, au moins je peux la prendre dans mes bras.  Elle est tellement plus confortable dans nos bras.
Ophélie adore l'eau chaude...et les bras de son père : elle a du goût !
 Ah si je pouvais lire dans sa tête.  Je pourrais savoir ce qui la dérange et ainsi mieux la soulager.  Je me demande ce que je pourrais bien y trouver...mais je ne peux que me fier à mes impressions.  J'ai l'impression qu'elle est rassurée par notre présence, par notre contact...ou est-ce plutôt l'inverse : nous sommes rassuré par sa présence et son contact.  Elle me fait du bien.  Sentir son souffle, l'écouter respirer et voir son petit pied bouger me procure une montée intense de chaleur et de bonheur.  Dans le fond, c'est Ophélie elle-même qui a à l'intérieur d'elle la force nécessaire pour l'accompagner tout au long de sa vie...elle ne fait que nous la transmettre.
Nous sommes dans une passe un peu plus difficile.  Je ne parle pas seulement d'Ophélie, en fait nous sommes tous interreliés, tissé serré par nos émotions.  J'ai l'impression que le temps et la fatigue nous rattrape.  Il devient plus difficile de tout gérer de front...je dois mieux m'organiser et prioriser.  Je tente de suivre une routine plus précise et de prendre soin de moi.  Je dois malheureusement décliner des activités agréables simplement parce qu'elles me demanderaient trop d'énergie.  Conséquemment, je réalise que je vois moins souvent des gens que j'apprécie énormément.  Je me suis pas une très bonne amie ces temps-ci.  Heureusement que les amis qui nous entoure sont des personnes de qualité et je sais que les amis sincères comprennent, tout simplement...et bientôt, j'espère, nous repartagerons un bon repas tous ensembles. 
Rien de mieux qu'un bon repas avec un ami...et un bon jus de pomme ;)
 Comment je vais ? (...) Bien ? Je vais à fleur de peau et fatiguée, mais de mieux en mieux et encore capable de sourire (je demeure un très bon public pour mon comique de Jacob).  En passant plus de temps seule, je découvre énormément sur moi-même.  Je me redécouvre à travers cette épreuve de la vie...et c'est étonamment dans ces moments plus difficiles que je découvre ce qui me fait plaisir.  J'aime cuisiner, j'aime prendre des photos et j'aime écrire...il y avait bien longtemps que je n'avais pas eu d'activités précises capables d'allumer tous mes sens et de faire tant de bien à ma tête et mon cœur.  Moi qui n'avais jamais vraiment recherché la solitude, elle est maintenant pour moi une source de réconfort.  Je l’apprivoise avec confiance.  Ophélie me fait grandir.  Jacob aussi évidemment, mais je dois avouer que tout étant un peu plus intense avec cocotte, son influence est légèrement amplifiée.  Je vais donc bien...seulement je dois souvent me le rappeler pour garder la tête hors de l'eau et reprendre mon envol !
merci papa pour ces merveilleuses photos

 Comment va-t-on ? Hé bien après mure réflexion...on va bien ! 


9 commentaires:

  1. Vous êtes beaux. Je parle ici des qualités du coeur. Vous êtes en droit de vous permettre des moments d'angoisse puisque vous êtes assez forts pour rebondir et vivre intensément des beaux moments. C'est la façon de vivre et je suis bien contente de pouvoir marcher à vos côtés. Chaque personne est unique et je dois dire que j'aime intensément chaque membre de ma famille. xxx

    RépondreSupprimer
  2. Que de sagesse cette mamie, on ne peut rien ajouter sauf courage, on vous aime et merci de nous aider à grandir avec vous.

    RépondreSupprimer
  3. Je t'aime maman xxx...on t'aime mamie xxx xxx

    RépondreSupprimer
  4. Mamie a écrit vous êtes beaux et c'est ce que je voulais écrire. Vous êtes vraiment beaux et vous êtes vraiment fort. Bravo pour tout ce positif que tu arrives à trouver. Bien des gens pleureraient jusqu'à la toute fin mais vous avez choisi de vivre heureux avec elle et de profiter d'elle.Ca prend vraiment une force incroyable pour non seulement le dire mais aussi le faire.

    J'ai une question concernant les petits cris dont tu parles. Que disent les docteurs par rapport à son manque de ''cerveau''? Ont-ils dis que ce qu'elle vivrait pourrait être douloureux?

    RépondreSupprimer
  5. Bon matin chère Stéphanie,
    Que dire de + que tout ce que tu as dit suite à la question qui t,a été posée, c,est un comment vas-tu à l,instant même. Je te supporte du mieux que je peux en implorant les moines de St Benoit du Lac de vous ajouter sur leur liste de prières. Tu me diras c,est peu, mais tu auras une suggestion de moi sous peu dites par ta mère. Je te fait un beau bonjour du bord de mon lac. A la prochaine.

    RépondreSupprimer
  6. Merci à toutes et à tous pour vos commentaires...je les lis tous avec attention, même si je ne répond pas toujours (je manque un peu de temps pour être sincère).
    Miss Lady pour répondre à ta question, les médecins n'en ont aucune idée...sauf que tout est possible. Nous avons dans notre frigo de la morphine au cas où car c'est possible qu'elle souffre. Je crois que cela va dépendre de comment la maladie va évoluer et puisqu'ils ne peuvent identifier la maladie ils ne peuvent pas le savoir...nous sommes réellement au jour le jour et espérant de tout cœur qu'elle souffre le moins possible :)

    RépondreSupprimer
  7. merci pour ta réponse, j'espère qu'elle ne souffre pas petite princesse.je ferai une belle prière pour elle ce soir, pour ne pas qu'elle ressente de douleur, le moins possible. mes pensées sont avec vous ( p.s. je suis une amie 'virtuelle' de karyne riendeau, je crois que vous avez été ensemble sur les mamans de mamanpourlavie! )

    RépondreSupprimer
  8. Stéphanie,
    Tu as tous les droits qui accompagnent ta force... donc aussi le droit d'angoisser comme dit si bien cette précieuse mamie. Je te lis chaque jour avec attention et sensibilité. Je suis de tout mon coeur avec toi...
    Et continue d'écrire parce que tu le fais si bien mais aussi parce que par ce médium, en plus de te faire du bien, tu nous fait grandir
    Mylène xxx

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour chère belle-fille, ton blog c'est une idée de génie.... J'ai la plume qui tremble et l'encre un peu trop épaisse quand vient le temps d'écrire sur Ophélie. Ophélie c'est un silence intense qui vibre tel un violoncelle à la moindre pensée.... C'est mon coeur qui pleure et qui s'éblouit aussi.... Je suis tellement heureuse que David puisse vivre tout cela avec toi... Tu es merveilleuse, tu m'impressionnes.... Ophélie ne pouvait avoir meilleure mère. Merci Steph merci beaucoup pour tout ce que tu nous apportes.... Je t'aime pour toi et pour le coeur familiale que tu batis... Tu es grande, tu es belle...

    RépondreSupprimer