Mon étoile

Mon étoile
Ophélie

dimanche 1 janvier 2012

Au revoir 2011...

2011 se termine.  On pourrait croire que j'en suis contente car nous avons eu une année difficile : maladie, inondation, budget complètement déséquilibré, décès de notre cocotte...n'en croyez rien.  Je suis en réalité bien triste que 2011 se termine.  Je ne veux jamais oublier 2011, j'ai connu pendant cette année tant de beaux moments avec Ophélie...de déplorer 2011 serait à mes yeux de regretter tous ces instants de bonheur à ses côtés, alors que même les moments tristes ont leur place dans mon cœur.  Tant de souvenirs se sont forgés dans les 12 derniers mois...il y a un an j'avais Ophélie dans mes bras, la serrant tout contre moi et aujourd'hui je lève les yeux vers son urne, mes bras sont vides...mais je sais qu'elle a pris le chemin qu'elle devait prendre, malgré la peine et l'ennuie que je peux ressentir.  Notre cocotte d'amour a vécue la majeure partie de sa vie en 2011, elle y a connue toutes les saisons et tous les mois...l'année qui se termine est donc très significative.  On a trop souvent tendance à vouloir fuir ce qui nous a été ardu (moi la première), alors que ce sont souvent ces épreuves qui nous ont fait le plus cheminer et qui nous propulse vers de plus grandes joies...ou vers une meilleure capacité à percevoir ces instants de bonheur.  Alors je dis merci à 2011, au revoir...tu resteras à jamais gravé dans ma mémoire.
Comme ces petites traces de pas dans le sable, tu as laissé une magnifique empreinte dans mon cœur.
2012 débute dans une atmosphère de tranquillité.  À la maison avec mes hommes, le grand et le petit...et le très petit qui gigote comme un vrai ninja.  Je dois tourner la page de mon calendrier et ne plus y voir de rendez-vous pour ma belle...je dois continuer à avancer à travers ma vie sans ma petite fille...je dois apprendre à vivre avec ce que sa présence m'a appris, avec son héritage.  Je dois trouver quelle place elle occupera dans ma vie tout en y maintenant un équilibre.  Comment la maintenir présente sans que ce soit malsain?  Comment accepter de ne pas penser à elle pendant toute une journée?...j'ai amplement de quoi occuper mes pensées pour l'année qui arrive!  Sous peu, la routine reprendra ses droits dans notre vie...David retournera au travail, Jacob retrouvera ses amis de la garderie et moi je resterai dans une maison bien vide...mais bien sale (!!) alors ça occupera au moins la première semaine.  Je vais avoir jusqu'en mars pour me reposer, me préparer à l'arrivée de Adam (ce qui implique beaucoup de ménage)...mais je redoute le silence de la maison, je redoute le sentiment d'inutilité...le vide.  J'ai déjà prévu des occupations (plus agréables que faire du ménage) alors j'ai acheté un kit de base pour recommencer à peindre (après près de 15 ans), je vais écrire et travailler mes textes déjà existants, lire de bons bouquins, me replonger un peu dans de la littérature reliée au travail (pour muscler mon cerveau ramolli) et pourquoi pas ressortir ma flûte (ça ça fait très très longtemps)...ça ressemble à des résolutions mais ce n'est pas du tout ça, seulement des possibilités, des médiums pour faciliter et agrémenter ma route.   
En attendant le retour de la routine...on s'amuse comme des petits fous et on se bourre de sucre !
Jacob ADORE les bricolages, il pourrait découper pendant des heures et répandre des brillants PARTOUT dans la maison ;)
Je ne sais pas quoi souhaiter pour cette année...on est si facilement déçu quand on a des attentes.  À minuit j'ai souhaité à David que nous soyons heureux...simplement.  Évidemment de souhaiter la santé est de circonstance, pour Adam et Jacob bien entendu, mais également pour David et moi...et nos parents, grands-parents, frère et sœurs, neveu et nièces, amis et cie.  Je voudrais sincèrement la santé...mais d'un autre côté je ne peux que constater que ce n'est pas la santé qui nous a apporté du bonheur en 2011.  L'essentiel est certainement autre part...dans nos cœurs, dans les gens qui nous entoure, dans notre façon de faire face à la vie, dans les petites choses qui semblent anodines...je vous souhaite donc d'être heureux (et une bonne dose de santé en accompagnement serait évidemment l'idéal).  On ignore de quoi 2012 sera fait...mais j'ai bien l'intention de faire tout ce que je peux pour être heureuse!  Reste à espérer que les étoiles s’aligneront enfin pour nous et notre entourage...mais j'ai confiance car je connais une nouvelle petite étoile toute mignonne qui pourrait bien intervenir en notre faveur.
Je vous met au défi de ne pas ressentir de la joie dans votre cœur en regardant cette petite frimousse de coquin !

5 commentaires:

  1. Bonne année à toi et à ta famille stéphanie, je continue de te lire malgré l'absence d'Ophélie. On vous souhaite que le bonheur continue de faire partie de votre maisonnée!

    RépondreSupprimer
  2. Incapable de relever le défi, il est vraiment trop mignon ce coquin!

    J'aime comment tu te relèves, comment tu te prépare pour les prochains mois, comment tu t'offres de redécouvrir tes passions.

    Tes questions me rejoignent aussi...
    Juliexxx

    *Dans mon ciel étoilée, je vais en choisir une et la nommée, ce sera notre Ophélie.

    RépondreSupprimer
  3. Nous vous souhaitons tout le bonheur du monde... Et si jamais tu t'ennuis et ne sais pas quoi faire invite toi pour un café, ça nous ferait très plaisir. sara xxx

    RépondreSupprimer
  4. Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2012 avec Jacob et le petit Adam...et les beaux souvenirs d'une charmante petite étoile Ophélie. Continuez de vivre dans l'amour et la sérénité! Je continue à te lire malgré le départ d'Ophélie, mais je sais que tu poursuivras ton écriture pour te permettre de vivre ton deuil et de nous permettre de le vivre aussi.
    Une lectrice assidue

    RépondreSupprimer
  5. Elle est magnifique cette Ophélie!
    Je comprends bien que vous la "portez".
    Même si 2012 n'est plus 2011... Ophélie vous suit, et la vie aussi.
    Tous mes voeux... de tout!

    RépondreSupprimer