Mon étoile

Mon étoile
Ophélie

mardi 11 décembre 2012

12-12-12 journée de vie et d'amour


Le 12 décembre...Ce n'est qu'une date...je sais...et pourtant elle résonne en moi.  Une vibration temporelle qui allume mes sens et m'atteint en plein cœur.  Je me sens vibrer...je me sens vivre.  Le 12 décembre marque le décès de ma petite fille, Ophélie, mais c'est de vie dont j'ai envie d'écrire.  J'ai envie que tous et chacun ressentent au fond d'eux-même la vie qui les fait vibrer, que tout le monde se lèvent pour saluer le soleil, que tous prennent conscience de la beauté qui nous entoure et que chacun embrasse les gens qu'ils aiment.  J'ai envie que le 12 décembre, même si ce n'est qu'une date, que tout le monde sourit à la vie et l'apprécie sincèrement...sans tricher !  Bien sur que si on cherche (et parfois on a pas besoin de chercher très loin) on peut trouver milles imperfections, insatisfactions et malheurs à notre vie...on fini toujours par trouver ce que l'on cherche, alors pourquoi ne pas choisir de chercher le bonheur ?  Pourquoi ne pas commencer par une petite journée...une date comme une autre, le 12-12-12.
Le 12-12-12...journée de la vie, journée de l'Amour !
Bien sur que parfois je pleure, que j'angoisse, que je me fâche, que je cri et hurle par moment, que je perd le contrôle, que je remet tout en question, que je doute...je ne suis ni folle, ni insensible : j'ai eu une fille et elle est morte.  J'ai beau croire sincèrement que ça devait être ainsi, qu'elle a eu une vie courte mais intense et que mourir était ce qui était le mieux pour elle, qu'elle a laissé un héritage d'amour indescriptible et a changé ma vie et celle de plusieurs...elle me manque tellement. C'est ainsi et je crois que ce vide demeurera...mais ça n'est pas une raison de cesser de vivre moi-aussi et de ne pas être heureuse.  Avec elle n'est pas mort tout le reste...je suis vivante, ainsi que le sont beaucoup de gens merveilleux, incluant mes deux superbes garçons.  Je vais mourir un jour...ça c'est une certitude...en attendant j'ai une vie à poursuivre, des rêves à réaliser, et éventuellement j'arriverai à accepter le fait que la présence d'Ophélie dans ma vie appartient au passé, et que c'est sans elle que je dois avancer.  Je sais que c'est ce que je dois faire, mais je ne suis pas encore prête à la laisser derrière...même si la porter sur mon dos alourdi ma charge et me ralenti, même si je suis fatiguée...je me donne le temps car j'ai besoin de temps, mais je choisie d'être heureuse aujourd'hui.  C'est là où j'en suis, ici et maintenant.  
Trois vies, deux temps, un père noël.
Aujourd'hui nous sommes le 11 décembre...ce n'est pas une erreur de date de publication.  Si le 12 décembre 2011 notre cocotte d'amour nous quittait, la veille, un dimanche, pendant que mes nouveaux voisins aménageaient et qu'une belle neige tombait (si je me rappelle bien), le 11 décembre 2011 a été sa dernière journée de vie.  Nous avions passé la journée à la serrer dans nos bras, à tour de rôle, du petit matin à tard le soir...et c'est sa vie dont je veux me rappeler.  Nous savions que c'était une question d'heures, et nous l'avons embrassé et aimé, puis nous l'avons rassurée (ou peut-être était-ce nous que nous rassurions)...jusqu'à ce que je me couche avec elle dans notre lit, pour me réveiller seule.  Je suis donc ici, un an plus tard, à vouloir écrire sur la vie, à vouloir souligner sa vie.  J'écris donc le 11 décembre, pour me souvenir de sa présence et tenter, à ma façon, de faire résonner sa vie dans le monde entier (ou aussi loin que peut se rendre ce message d'amour)...que demain, le 12-12-12, soit une journée spéciale...que ce soit une journée de paix et de partage, que ce soit une journée où l'on voit la beauté et les petits bonheurs du quotidien, que ce soit une journée où l'on choisi d'être heureux tous ensemble...que ce soit une journée de vie et d'amour.
À la douce mémoire de notre belle Ophélie, sourions à la vie.   

12 commentaires:

  1. Merci Stéphanie. Au lieu d'attendre avec angoisse cette journée du 12-12-12, je remercie Ophélie de son passage et de me permettre d'apprécier encore plus la vie, la chance que j'ai d'avoir des personnes que j'aime et qui m'aime.
    Je t'embrasse
    Maman xxx

    RépondreSupprimer
  2. Quelle belle parole! Et que de vérité dans ce récit!! Apprécions la vie, notre vie et profitons-en! Tu as une telle force Stéphanie...
    Je t'embrasse
    Martine Cléroux

    RépondreSupprimer
  3. Prendre le temps de vivre et de savourer le moment present.Tu nous transmet ta joie de vivre.MERCI Alice

    RépondreSupprimer
  4. Merci de ce magnifique témoignage à la Vie. Colette

    RépondreSupprimer
  5. je me souviens d'une petite poupée aux joues bien chaudes qui a réveillé la fougue, l'audace, la force, la fois, la non résignation, l'acceptation de l'autre et l'Amour de 2 parents fantastiques que vous êtes. Je pense souvent à Ophélie et à tout ce que vous avez fait pour elle ainsi qu'au bagage qu'elle nous a légué, petits enfants que nous sommes. Merci Ophélie!
    Arnaud

    RépondreSupprimer
  6. Beau billet, cela me laisse sans mots.

    RépondreSupprimer
  7. aujourd'hui, ce 12.12.12, ce beau message d'amour a résonné jusque ds ma maison! le message laissé par Ophélie et sa maman a résonné dans ma vie ! comme tel ton souhait, c'est une journée de partage, je partage avec toi que pour nous, c'est le 10.10.10 qui fut une journée 'spéciale', car déjà nous devions apprendre à vivre sans Benjamin, qui fêta sur terre son dernier 10 octobre le 10.10.2007..... et comme toi, je veux vivre, je veux vibrer ! pour pouvoir encore et toujours parler de nos enfants! pour pouvoir encore et toujours prolonger leurs traces, qu'ils ont laissé sur terre, qu'ils ont laissé dans nos coeurs, ds nos vies !! en ce jour...... pensées pour toi, tes p'tits gars, ta famille et ta si jolie fillette ! cécile

    RépondreSupprimer
  8. bonjour Stéphanie, quel merveilleux texte sur la mort mais surtout sur la vie. Je te promet que je vais vivre la journée d'aujourd'hui avec intensité, joie et en pensant à ta belle cocotte.
    ''béluga'' du camp papillon xx

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Stéphanie,
    Je voulais te dire que grâce à toi, j'ai vécu une journée 100% bonheur aujourd'hui, malgré tout ce qui aurait pu la gâcher. J'ai gardé le sourire, un sourire compréhensif d'une maman à une autre, qui t'es destiné, un sourire de tendresse pour ta cocotte d'amour, et un sourire d'encouragement pour ces vies qui continuent malgré les embûches. Le soleil a été magnifique aujourd'hui, je crois qu'une étoile s'est combinée à ses rayons pour nous réchauffer le coeur à tous. Santé et bonheur à ta famille.

    RépondreSupprimer
  10. Très beau message. Je me rappelle, il y a 1 an déjà, avoir lu ton post sur le décès de ta belle Ophélie. Je pleure. On célèbre la vie, mais comment rester insensible à la mort d'un enfant. Gros calin à ta famille xxx

    RépondreSupprimer
  11. Touchant, magnifique...tu m'inspire à chaque fois que je visite ton blogue...
    Ysa xxx

    RépondreSupprimer