Mon étoile

Mon étoile
Ophélie

lundi 17 décembre 2012

Grand frère un jour, grand frère toujours

"Maman, maman j'ai trouvé cocotte !!"  s'écrit un Jacob joyeux.  Quelle est cette nouvelle ruse pour ne pas se coucher ?...je décide néanmoins de me rendre sur place, dans sa chambre, et voilà mon grand tenant fièrement une petite étoile métallique dans sa main : "maman, maman j'ai trouvé cocotte...elle est tombée du ciel...je suis chanceux moi, je vais faire dodo avec elle !"
Il l'a déposé doucement sur sa table de chevet...
Mignon...touchant...et pourtant Jacob sait maintenant qu'on "fait semblant" que cocotte est dans les étoiles, car ça nous fait du bien de le penser, qu'elle n'est pas là pour vrai avec son corps...c'est son amour et les souvenirs qui le sont.  Hé oui notre grand de 4 ans a eu droit à un nouveau livre sur la vie de sa sœur, la suite du tome 1, le temps était venu de répondre à ses questions de grand.  Jacob vivait depuis quelque temps beaucoup d'anxiété, c'était du moins ma lecture de maman.  C'était très difficile avec lui à la maison et nous devions faire quelque chose pour l'aider...il n'était pas bien : je le sentais dans mon cœur. 
Nous sommes donc allé valider son besoin auprès de gens spécialisés et objectifs (deuil-jeunesse), puis j'ai composé un tome 2, pour sa compréhension de 4 ans, relatant toute la séquence des événements depuis la maladie d'Ophélie, la nuit de son décès, ce qui est arrivé, qui étaient les deux monsieur ambulanciers et où ils ont amené cocotte, ce que veut dire mourir pour le corps, le salon funéraire, la crémation et l'urne...hé oui j'ai parlé de crémation à mon fils de 4 ans, je lui ai expliqué comment le corps de sa sœur, une fois mort, a été transformé en une sorte de poussière et mit dans une urne.  Sa première réaction a été incertaine...puis lorsqu'il a pris l'urne dans ses bras, il a affiché un énorme sourire et l'a serré très fort contre lui...j'ai alors senti son bonheur de "retrouver sa sœur": elle n'était pas toute seule perdue dans les étoiles...elle était morte et la poussière de son corps était ici.  Vous savez ce qu'il a dit ? "oh elle est pesante...elle a grandit (voulant dire grossit)"...bon le concept n'est pas tout à fait intégré, mais on ressentait son soulagement et son bien-être...et c'est le plus important.  Pour l'instant il semble confortable avec les mises à jour...il est capable de l'expliquer.  On fera évoluer nos réponses en même temps que se développeront ses questions...j'aurai certainement d'autres éléments à ajouter dans le tome 3, à ses 5 ans, car le deuil chez les enfants c'est une constante évolution...un "work in progress".
 Depuis cette lecture, je le trouve plus posé, moins anxieux...c'est encore un garçon de 4 ans qui n'a pas toujours envie d'écouter les consignes, mais ça demeure dans le domaine du "on va faire de notre mieux comme tous les autres parents d'enfant de 4 ans".  J'ignore si cette amélioration est le résultat de seulement notre intervention ou combinée à notre "arme secrète", mais Jacob va bien et c'est parfait ainsi.  Notre "arme secrète" ?...le lutin-coquin du père noël nous aide beaucoup dans la gestion des comportements, apportant chocolat et cadeaux lorsque Jacob est gentil (je sais, j'abuse de la magie de noël...mais ça fonctionne !!!).  Le seul problème est de trouver comment justifier que le lutin puisse rester après noël...vous pensez que le lapin de pâques commencerait sa tournée en janvier ? hihi.        
Jacob et lutin-coquin, joueur de tour et spécialiste en système de renforcement
c'est un texte sur Jacob, mais pour le simple plaisir de vos yeux...Adam le lutin !

5 commentaires:

  1. En janvier on lui dira combien on l'aime pour le préparer à la fête de la St-Valentin ;-) En attendant profitons du moment présent et de lutin-coquin.
    Même si nous sommes en décembre, je t'aime Jacob.
    Mamie
    xxx

    RépondreSupprimer
  2. Quelle chance d'avoir attrapé un lutin cette année! J'imagine qu'il reviendra l'an prochain seulement si les enfants sont gentils toute l'année? :)

    RépondreSupprimer