Mon étoile

Mon étoile
Ophélie

mercredi 14 novembre 2012

Grande transition, petite réaction...ou l'inverse !

C'est fait...je suis de retour au travail, je suis de retour dans le "vrai" monde...dans cette réalité étrange où il semble normal de passer 8 heures au travail, 2 heures dans la voiture et seulement 3 à 4 heures par jour avec ses enfants en comptant les routines du matin, du souper, du bain et du dodo...j'imagine qu'entre la vaisselle, le ramassage et une brassée de lavage on va bien trouver un petit moment de couple...et avec un peu de chance il va nous rester quelques minutes de temps libres chacun pour soi.  Désolé de mon cynisme...j'exagère à peine mon ressenti.  Vous devinez que je suis "légèrement" en réaction face à ma nouvelle réalité, vous comprenez que revenir au travail après 2 ans et demi n'est pas aisée,...et sachez que je ne suis pas prête à entendre "tu vas t'habituer", car je ne veux jamais m'habituer à ça.  Comment m'imaginer voir mes enfants si peu, tant en terme de temps quantitatif que qualitatif ?  Je donnerais tout ce que j'ai pour voir ma petite fille et passer du temps avec elle...mes garçons sont bien vivants et je les vois à peine...ça ne fait pas sens dans mon esprit.  C'est pourtant ce que je vie, et je suis très consciente de ne pas être la seule...comment elles font les autres mamans?  Je n'arrive pas à me convaincre que "c'est ça la vie", car à mes yeux ce n'est pas ça la vie !...la vie c'est ÇA :
Ma caméra étant en réparation (elle me manque tellement, je me sens presque déstabilisée sans elle), Jacob m'a proposé la sienne (mignon) et me permet d'utiliser les photos qu'il a prise lui-même...celle-ci est vraiment ma préférée !
J'ai pris conscience dans les dernières années à quel point il est précieux de vivre le moment présent et de prioriser ce qui est vraiment important dans ma vie, mais comment actualiser tout ça aujourd'hui et réussir du même coup à payer l'hypothèque et faire un travail valorisant ?  J'ai beau être en révolte contre notre société, j'aime mon travail et je garde confiance de trouver un équilibre dans tous les domaines de ma vie...ouf mais quelle tâche ardue !  Retourner au travail est un choix réfléchi pris en tout connaissance de cause, pour le moment c'est la seule option possible qui nous permet de respecter nos différents choix de vie...que voulez-vous on a la "malchance" d'aimer le foie gras et le bon vin !  Ça doit être ça rechercher l'équilibre après les dernières années de privation et de sacrifices (que je ne regrette pas une seule micro-seconde).  Je dois également avouer que je suis contente de retrouver la femme et la professionnelle en moi, celles qui cohabitent avec la maman et qui ne forment qu'UN, en vérité (par contre, les talons hauts et un bébé dans les bras ce n'est pas encore acquis!).  Un jour de travail à la fois, je m'adapte, j'observe, je prend connaissance des nouveautés, je reprend confiance en moi et enregistre des tonnes d'informations tout en faisant de grosses mises à jours cérébrales...et toujours une photo de mes trois enfants me rappelle de ne pas me laisser emporter dans la tornade du stress, des urgences, des complexités, ici et maintenant au travail et lorsque ce sera fini ce sera ici et maintenant dans ma propre vie...en attendant me centrer sur l'essentiel : le client...et toujours cette petite question émergera, témoignant de mon héritage de maman d'Ophélie "comment va la famille"? 
Ah oui...je vous avais dit que la caméra de Jacob avait des options spéciales?!
J'ai envie (et besoin) de vous parler de milles et une choses...mais nouvelle réalité oblige, je manque de temps et je dois aller dormir car demain matin viendra très (trop) tôt.  Bonne nuit !
Mon cher Jacob, qui sera très certainement mon prochain sujet d'écriture...pas toujours facile de vivre un deuil pour la fratrie. Merci pour les photos grand cœur d'amour !

3 commentaires:

  1. Courage! Je comprends très bien ton déséquilibre du moment. Je te la souhaite retrouvée bientôt!

    RépondreSupprimer
  2. je continue de te lire...tu es belle avec tes lunettes :) je ne commente pas souvent désolée mais je suis encore là. Rénos et 3 enfants= pas grand temps ;) prends soin de toi xxx

    RépondreSupprimer
  3. Chère Stéphanie, toujours les bons mots pour bien décrire nos réalités. Au risque d'être plate,, non on ne s'habitue pas. je me dis moi aussi sans cesse que ma vie n'a pas de sens,,,, tout va trop vite. Je ne profite pas assez de mes gars. D'un autre côt., je ne suis pas capable d'être mère au foyer. Il me manque quelque chose pour m'épanouir. Ah la la,,,,, Bonne chance, un jour à la fois. Si on s'habitue pas, on se développe quand même des trucs et des routines qui nous facilite grandement la vie

    RépondreSupprimer