Mon étoile

Mon étoile
Ophélie

dimanche 24 juin 2012

Les bibittes

Nous sommes envahis !!...des milliers et milliers de petites fourmis on bâtis un empire à l'avant de notre maison.  Jusque là je peux vivre avec.  Après tout, même s'ils ne nous versent pas de loyer, c'est la nature et ils ont autant le droit d'avoir un toit au dessus de leur tête, aussi petit soit-elle, que nous tous.  Cette idée étrange qu'à eu l'Homme de s'approprier des bouts de terre pour les rendre payant...bref.  Tout près (trop près) de l'arbre d'Ophélie se dressent des arbustes...de simples arbustes communs formant une délimitation de notre terrain.  Au premier regard rien ne semble anormal...mais si on s'approche on découvre de la vie  en masse.  Des centaines et centaines de pucerons y sont élevés sous l’œil attentif des fourmis.  Ouach !
Je peux à la limite comprendre que ces minuscules pucerons ne font que leur travail, en fait ils sont même soumis à l'esclavage pour fournir du miellat aux gourmandes fourmis.  Je suis légèrement dérangée par le fait qu'ils sont en train de détruire mes arbustes, les asséchant dangereusement et laissant une étrange couleur blanchâtre sur le feuillage...mais je suis prête à livrer une légitime guerre pour protéger mes arbustes.  Ce qui est INACCEPTABLE est qu'ils s'attaquent maintenant à l'arbre d'Ophélie !  Alors là...pas touche !  La mère louve en moi sort ses griffes : je suis prête à tout pour sauver ce petit arbre.  Pour l'instant je n'y ai pas vu d'élevage massif de pucerons, mais beaucoup trop de fourmis s'y promènent et les feuilles sont jaunâtre et trouées, tandis que les pommettes nouvelles sont déjà asséchées.  Puisqu'en 2012 nous avons accès à la planète entière en quelques clics, j'ai appelé à l'aide mon réseau virtuel.  Plusieurs personnes m'ont donc partagés via facebook leurs suggestions, conseils, potions et trucs de grand-mère...aux grand maux les grands moyens : j'ai tout essayé en même temps !!  On a enlevé les feuilles abimés...maintenant on attend et on observe.  J'espère tellement qu'on arrivera à sauver le petit pommier d'Ophélie, qu'il aura la chance de prendre des forces, de grandir, fleurir et redonner à la nature des tonnes de pommettes...mmm est-ce que je fais un peu de projection ici ?... 
Un peu de tout...potion magique anti-fourmis
Dans la vie on a tous nos propres bibittes à affronter pour arriver à être bien avec nous-même.  J'en ai quelques unes et je ne sais pas toujours comment les éliminer sans les voir resurgir à tout moment sans prévenir...ou peut-être que la solution est d'apprendre à vivre en harmonie avec elles...il suffirait alors de trouver comment faire en sorte que mes bibittes ne grugent pas mon énergie et n'assèchent pas mon cœur.  Je n'aime pas les bibittes, c'est tout petit et peut sembler inoffensif, puis tout d'un coup ça se multiplie à la vitesse de la lumière, se loge dans des recoins de tiroirs qu'on gardait fermés et ça envoi des éclaireurs bâtir des nids satellites un peu partout autour.  C'est exactement là où j'en suis cette semaine...je suis un peu envahis par des bibittes, car j'avais laissé au fond d'un tiroir une petite bibitte inoffensive qui s'est proclamé reine et a fondé un empire dans mon cœur.  Rien d’alarmant...je perd un peu plus de larmes qu'à l'habitude et mes hormones semblent déréglées...quelques feuilles de perdues, mais rien qui ne puisse repousser et se transformer en une belle fleur éclatante.  Je connais au moins deux choses très efficace pour faire fuir les bibittes de mon cœur...je tente donc de m'en entourer le plus possible, car il n'existe rien de plus éclatant que le sourire sincère de mes enfants.
 
Mes enfants...de la terre jusqu'au ciel, ma source inépuisable d'amour...

4 commentaires:

  1. Yark des pucerons! :P Ils ont tués ma plante suspendue l'été passé, je l'ai vu trop tard et malgré les traitements, elle est morte. :( Mais un truc que j'ai eu pour cette année, si tu ne l'as pas encore eu, mettre des gousses d'ail dans la terre tout autour (pour l'odeur!) et coller du ruban collant "double face" à la base du tronc, ça les empêcheraient de monter dans l'arbre...

    RépondreSupprimer
  2. Ma recette 2 litres d'eau boullante mélangé avec un peu de savon lave-vaisselle, ca fonctionne pour moi mais il faut toujours être vigilant car elles reviennent souvent et la majorité du temps a d'autres endroits. Autre suggestion plus dispendieuse un produit à 60$ dans les magasins d'exterminations qui devrait être efficace pour environ un mois. Bonne chance Jacques

    RépondreSupprimer
  3. ils sont si beaux tes fils tu as de quoi ête fière!

    RépondreSupprimer
  4. j'adore les cuisses d'Adam,, on a le goput de le croquer,, bonne chance pour les vilaines bibittes de ton arbre ,,, et aussi celles de ton coeur

    RépondreSupprimer