Mon étoile

Mon étoile
Ophélie

jeudi 17 mai 2012

Billet anniversaire


Il y a exactement un an, le 17 mai 2011, j’ai débuté l’écriture de ce blog…expérience nouvelle pour moi qui n’avait jamais baigné dans cet univers virtuel.  J’étais alors isolée dans ma maison, entourée du débordement de la rivière Richelieu, vivant de mon mieux l’intensité du moment présent.  Le 6 octobre 2011 nous avions appris qu’Ophélie, notre fille, allait mourir.  Nous avions alors décidé de profiter de chaque moment avec elle et de continuer de croire en la vie…ce que nous avons fait.
Souvenir de ma cour arrière...mai 2011
Souvenir de ma fille...mai 2011
L’an dernier j’avais encore la chance de pouvoir serrer ma petite fille chaque jour dans mes bras.  Un an plus tard, elle me manque terriblement : Ophélie est décédée le 12 décembre 2011, entourée de beaucoup d’amour.  Je peux être fière de la dernière année : j’ai su relever le défi de vivre la vie au lieu d’attendre la mort.  Notre cocotte d'amour a non seulement ensoleillé notre vie, mais elle a été un guide et une étincelle pour nous faire prendre conscience de la beauté de ce qui nous entoure.  Elle nous a appris à vivre, elle nous a permit de mieux vivre au jour le jour.  Le vide qu'elle laisse derrière est aussi grand que tout l'amour qu'elle nous inspire.  
La beauté d'Ophélie...la beauté du moment présent...la beauté de la Vie.
Aujourd'hui, le 17 mai 2012, j'écris ce billet la larme à l’œil mais le cœur gonflé d'amour...la Vie m'a amené là où je suis présentement et je n'y changerais rien, car chaque chose a un sens, même si parfois (souvent) je n'y comprend rien.  J'ai trois merveilleux enfants et un amoureux qui m'était destiné...j'ai cheminé en peu de temps davantage que je le croyais possible, et diverses nouvelles routes s'ouvrent maintenant devant moi.  J'ignore ce que la Vie me réserve, et je voudrais tant que cocotte soit encore dans mes bras, mais j'ai confiance. 
L'Amour trouve toujours son chemin.

Les mots que vos yeux lisent les uns après les autres, les émotions que vous vivez avec moi au travers chaque billet, les réflexions sur la vie qui suivent peut-être…c’est une partie de l’héritage qu’a laissé sur son passage notre Ophélie.  Je vous le lègue généreusement afin que sa vie sur terre continue de faire un sens au travers chacun d’entre vous.  C'est donc à mon rythme que je commence à relire et travailler mes textes de la dernière année...c'est donc un jour à la fois que j'aimerais pouvoir faire de ce blog un livre bien à moi...bien à vous, qui permettrait de partager encore davantage cet héritage.  Ce billet anniversaire pourrait donc servir à la fois d'épilogue à la dernière année...et de prologue à mon recueil.  Merci de me lire, de m'écrire...que votre lecture soit des plus agréables, à votre rythme, et laisse un sourire dans votre cœur, car si on y réfléchie bien : la mort fait partie de la vie.  Joyeux anniversaire.
Merci petit bouddha.

8 commentaires:

  1. Je t'aime, Stéphanie. xoxox

    RépondreSupprimer
  2. Bon Anniversaire Stéphanie.
    Merci de partager avec nous tous ces moments que tu vis.
    Ce fut une grosse année pour toi et ta famille.
    Je te souhaite sincèrement, que la prochaine soit plus douce avec vous.
    Sache que chaque billet que tu écris me touche beaucoup, encore une fois c'est les yeux pleins d'eau que je termine de lire celui-ci. Tu me fais voir la vie d'un oeil différent. Merci!!!
    Je vous envoie plein de câlins et dans le fond de mon coeur, un petit morceau est réservé pour la belle Ophélie qui m'a appris tant de chose en si peu de temps. Merci belle Ophélie.


    Julie

    RépondreSupprimer
  3. Je me sens privilégiée d'être la personne que je suis puisque ce sont les personnes que j'ai rencontrées tout au long de ma vie qui m'ont façonnée. Une mention spéciale revient à Ophélie qui m'a montré l'intensité du moment présent et combien il est important d'apprécier chaque personne qui nous entoure. Grâce à tes écrits, chère Stéphanie, tu portes l'étincelle qui nous permet de ne jamais oublier.
    La vie est tellement bonne pour moi. Merci vous tous que je connais ou ne connais pas de me faire grandir et de me permettre de vivre au jour le jour en profitant de vos expériences.
    Un bisou particulier à ma belle Ophélie.
    de Mamie qui t'aime xxx

    RépondreSupprimer
  4. Belle Ophélie, qu'il fait du bien de voir à nouveau son jolie visage.

    RépondreSupprimer
  5. Que de grande chose tu nous a fait vivre Stéphanie avec ton blogue. Des moments de joie, de tristesses, de compasion et sourtout beaucoup d'instants remplit d'un immensse amour. J'ai pleurer en apprenant la nouvelle pour ta douce Ophélie..... C'est les yeux rougit par les larmes ,que j'ai du expliqer a mon petit garcon qu'une étoile magnifique étais née. Très souvent je regarde le ciel et j'ai une penser pour toi , ta famille et Ophélie que j'essaie de distinguer parmi les étoiles les plus brillantes de notre ciel. Un grand merci a toi pour tout ses postes qui nous font réfléchir sur la vie et qui font que nous l'aimons plus , l'apprécions plus chaque jours pas a pas.

    RépondreSupprimer
  6. Comprendre le deuil d'un parent n'est pas chose facile, mais tu réussis à partager tes sentiments, tes émotions et tes réflexions d'une façon bien particulière. L'idée d'écrire un livre me semble tout à fait à propos et si l'envie de faire lire ton manuscrit te prends, je suis disponible!

    Le parcours de ta petite Ophélie en aura touchée plus d'un, moi y compris...

    RépondreSupprimer
  7. Tu es fantastique Stéphanie, tu m’as tellement ouvert les yeux sur la qualité de la vie et le bonheur qui nous entoure que trop souvent dans le tourbillon de la vie, nous oublions. Moi aussi je t'aime vraiment et tu es tellement un exemple de force.
    Merci au destin de t'avoir mis sur ma route lors d'une belle journée ensoleiller un après-midi au parc. Bisous Nathalie xxx

    RépondreSupprimer
  8. comme toi , Stéphanie, c'est la perte d'un enfant qui m'a 'propulsée' ds le monde virtuel, ds le monde d'un blog! pour ne pas mourir d'isolement au fond d'une maison... je découvre ce jour tes mots, ils sont profondément touchants! j'ai une belle Ophélie à la maison, elle a eu la chance d'atteindre ses 16 ans; mais la vie de son frère, Benjamin, s'est arrêtée à 20 ans....... je comprends mot à mot ton deuil d'enfant; je trouve ça tellement beau, de planter un arbre à ta fille ! je la trouve tellement belle, 'ton p'tit Boudha' !!!!!!! oh, que oui : j'espère que nos enfants nous envoient tout plein de sagesse ! je découvre ton blog ce 12.12.12, une journée bien particulière pour toi et ta famille........ je reviendrai te relire; je t'ai découverte grâce au groupe de ISA ; plein de tendresse, pour toi; et merci pour ces mots, ces échanges............ je m'appelle cécile

    RépondreSupprimer